Le secteur de la Propreté

Chiffres-clés

de la branche Propreté

Lieux d'intervention

des salariés du GEIQ Propreté Normandie


Supermarché

 


Usine

 


Nouvelles technologies

 


Musée


Laboratoires

 


Hôtel

 


Hôpital

 


Gare


Gare maritime

 


Extérieur

 


École

 


Domicile


Cinéma

 


Nucléaire

 


Bibliothèque

 


Aéroport

Conditions d'emploi atypiques

Les entreprises de propreté proposent des emplois en temps partiel

-> Parce que le temps partiel correspond aussi aux besoins des donneurs d’ordres (les clients des entreprises de propreté)

Les prestations de nettoyage ont souvent des horaires décalés

-> Parce que l’activité de ces donneurs d’ordres ne nous permet pas d’intervenir autrement

Les prestations de nettoyage sont souvent morcelées

-> Parce que les plages intervention sont restreintes par l’activité et les besoins des donneurs d’ordres

ÊTRE MOBILE

  • Horaires décalés sans transport en commun
  • Lieux d’interventions éloignés
  • Métiers nécessitant un permis
  • Possibilité de plusieurs sites dans la même journée

AVOIR UNE BONNE CONDITION PHYSIQUE

  • Station debout quasi-permanente
  • Port de charges journalier
  • Flexion répétée des membres
    et articulations

ÊTRE DISPONIBLE

  • Conciliation entre horaires décalés et vie familiale
  • Intervention sur plusieurs sites à des horaires différents

Les métiers de la propreté nécessitent
du personnel qualifié et formé

Des attitudes de services

Dans nos métiers, les attitudes de services sont aussi importantes que les compétences techniques

ENTRETENIR ET RANGER

  • Les produits
  • Les matériels utilisés

PORTER

  • Porter les valeurs de l’entreprise de propreté
  • Avoir une tenue vestimentaire et une posture en adéquation
  • Agir et réagir avec professionnalisme et respect

APPLIQUER

  • Les règles d’hygiène
  • Les consignes de sécurité
  • Les consignes d’utilisation des produits

RESPECTER

  • Le client et ses biens
  • Les horaires de travail
  • Le planning des prestations

Les métiers de la Propreté

Les métiers du tertiaire sont accessibles avec un faible niveau de qualification,
ils exigent cependant des compétences techniques et des attitudes de services.

Pour les autres métiers (qualifiés, autres secteurs et encadrement),
il est nécessaire d’être formé, qualifié et expérimenté.